COWORK-CVL

L’espace de la Région Centre-Val de Loire constitue un laboratoire d’observation particulièrement intéressant pour étudier les espaces de coworking : leur nombre est en effet passé de 2 en 2013 à plus de 35 en 2019. Afin de contribuer utilement à la structuration de l’innovation dans le cadre des transitions économiques, numériques et environnementales, le programme de recherche “Espaces de coworking : les conditions d’un développement urbain et rural soutenable” (COWORK-CVL) croise l’expertise des acteurs locaux, des opérateurs régionaux et des milieux de la recherche.

Il s’agit d’un programme de recherche financé par la Région Centre-Val de Loire en réponse à un appel à projet de recherche d’intérêt régional en 2018.

Le programme de recherche traite des questions liées aux ECW dans différents secteurs des politiques régionales portant sur le développement économique et industriel futur ainsi que le maillage territorial mais également le développement durable des territoires de la région concernant les mobilités et la régénération spatiale des quartiers.

Un outil d’éclairage et d’aide à la décision pour les politiques publiques en Région Centre-Val de Loire

Il explore des transformations économiques émergentes et leurs conséquences pour les territoires, à l’échelle locale comme régionale. Le succès et la diffusion spatiale des espaces de coworking dans les espaces urbains et ruraux, tout autant que leur apparente fragilité (modèle économique, fréquentation fluctuante, développement induit…), interrogent quant aux externalités positives et négatives induites pour les territoires d’implantation. Au niveau régional, dans quelle mesure les ECW peuvent-ils contribuer à rétablir une équité territoriale entre les pôles majeurs de la hiérarchie urbaine, les villes moyennes et les espaces ruraux ? Il s’agit d’étudier, dans une approche interdisciplinaire, les défis que posent les ECW aux espaces ruraux et urbains et d’esquisser des adaptations possibles des politiques de développement et d’aménagement qui concernent ces espaces.